Prescription d'activité physique: le rôle d'Axxon passé sous silence!

Axxon déplore de ne pas être nommée comme partie prenante dans cette opinion collective publiée ce 18 juillet dans La Libre.


C’est en effet sous l’impulsion d’Axxon qu’André du Bus a relancé ce dossier de la « pratique d’une activité physique, un enjeu de santé publique ». Cela s’est fait dans un premier temps en collaboration avec Marc Francaux puis une proposition de résolution est née et a été présentée à un grand groupe d’intervenants. Axxon, avec l’aide de ses experts dans le domaine de l’activité physique, a aidé à l’affinement de ce texte pour en arriver à la résolution présentée et validée le 26 mars au parlement de la communauté française.

Axxon s’investit dans ce dossier de santé publique au vu de l’explosion de coachs en tous genres sans aucune formation au mouvement et au fonctionnement du corps humain. Or, l’activité physique adaptée est définie comme un ensemble de pratiques corporelles dont le but est l’amélioration de la santé des personnes malades, en situation de handicap ou vieillissantes. Il est donc question de prise en charge thérapeutiqueQui mieux que le kinésithérapeute pour assurer cette tâche ? Si l’on se réfère au Profil professionnel de compétences du kinésithérapeute en Belgique, le kinésithérapeute y est défini comme l’expert du mouvement et du fonctionnement humain.

  •