IMC : clarification des nouvelles règles

Suite aux modifications apportées à la nomenclature concernant les patients atteints d’infirmité motrice cérébrale (IMC), voici quelques clarifications quant à l’interprétation des nouvelles règles.


Les prestations pour les IMC (durée de traitement de 1h00) peuvent être combinées avec les prestations en pathologie E (durée de traitement de 30 minutes), à condition que ces séances n’aient pas lieu le même jour. La limitation du nombre de séances ne concerne donc que les séances d’1h00.

Par année civile, 30 prestations supplémentaires d’1h00 peuvent être attestées sur base d’un rapport d'un centre de référence IMOC pour patients IMC.

Auparavant, ces séances d’1h00 ne pouvaient être attestées que jusqu’au 21e anniversaire des patients IMC : grâce aux adaptations effectuées, ce n’est désormais plus le cas et ces patients y ont à présent droit toute leur vie s’ils sont reconnus comme atteints d’une pathologie E.

Axxon tient également à préciser que les modifications apportées à la nomenclature ont été élaborées et approuvées par le Conseil Technique de la Kinésithérapie par des experts au fait des préoccupations et des problèmes que rencontrent les kinésithérapeutes sur le terrain dans ce domaine. Aucune économie n’est réalisée dans ce dossier, bien au contraire : Axxon a choisi d’allouer 446.000 € de la masse d’index 2018 pour financer l’élargissement des prestations en faveur des patients IMC.

  •